J'ai toujours aimé dessiner, peindre, représenter les choses et préférant raconter que nommer ; mais c'est en voyant Ophélie du peintre britannique Millais que les choses se sont révélées.

je compris que la peinture pouvait être aussi une porte vers le sublime, et, dans un mystérieux silence, dire tant de choses ?